15.04.09

 

fleur_031

Pour être un peu plus précise…

Dépourvue de moule, je commence mes tous premiers "Rustiques" en modelant les formes de manière hasardeuse.  La maîtrise des gestes et du galbe est arrivée progressivement.

 

Je ne vous montrerai pas mes premières œuvres (plutôt des ébauches), mais ci-dessous, voyez, un des premiers modèles "acceptables" construit sans moule.

 

 

D2

 

D3

La fermeture est munie d'une petite clé comme sur les modèles anciens.

DSCN4564

DSCN4565

DSCN4566

Un grand merci à mon mari  qui a réalisé cette dernière.

Posté par atoutepaille à 17:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


fleur_015

Un peu d'histoire...

Voici  la documentation que j'ai pu trouver : infos extraites de différents sites.

C'est sous le Second Empire (sous le régime bonapartiste de Napoléon III, de 1852 à 1870 entre la Deuxième et la Troisième République, en France) que le "Rustique" est apparu. Réservé d'abord à une clientèle aisée, il se démocratisa à la fin du 19ème siècle et fut utilisé dans tous les milieux.

C'est à Origny en Thiérache, dans l’Aisne (02), que se fabriquait et s'exportait dans toute la France ce fameux panier.

De forme ovale ou rectangulaire, un couvercle emboîté pour augmenter sa capacité et deux anses mobiles, le rendaient peu encombrant.

Dans quelques régions, il fut à l'origine de certaines traditions, maintenant disparues: panier à fiançailles, panier à sucre, panier à dragées…

Quelques exemples :

En région Lyonnaise, ce panier était offert dans la corbeille de mariage. Dès le lendemain, les jeunes mariés allaient remercier les convives en leur apportant du sucre transporté dans ce dernier, d’où le nom de » panier à sucre ».

En Bretagne, il y a peu de temps encore, pour faire sa demande, le candidat au mariage dépêchait auprès de la belle convoitée un ami ou un membre de sa famille pour faire la demande à sa place. Cette personne emportait un panier "Rustique" rempli de victuailles et d’un litre d’alambic. Si la réponse était positive, on allait chercher l’heureux élu et on fêtait l’événement. Dans le cas contraire le prétendant éconduit n’avait pas à rougir de son échec puisque ce n’était pas lui qui avait fait la démarche.

En région Auvergne, pour faire sa demande, le prétendant offrait un grand panier noir rempli d’épinglettes et si possible d’un châle. Plus l’ensemble était luxueux, plus le jeune homme était supposé pouvoir subvenir aux besoins du ménage, d’où le nom de panier à fiançailles.

Après guerre, dans beaucoup de régions françaises, ce panier servait à transporter des dragées, d’où le nom de panier à dragées

Aussi, de tailles différentes, ces élégants paniers de dame, certains finement ouvragés, servaient de sac à main, de panier à ouvrage...

Les plus grands étaient aussi utilisés pour transporter victuailles, produits fermiers... et même des lapins vivants pour aller les vendre sur le marché.

Après les années trente, il cessa d'être à la mode. Il commença lentement à disparaître. A la campagne, dans quelques départements, situés principalement dans le grand ouest de la France, le "Rustique" fut encore utilisé après la guerre de 1940-1945. Vint ensuite l’invasion du plastique  et le Rustique fut peu à peu remplacé.

 

Matière employée pour sa fabrication :  (c'est bien la seule que je ne peux trouver dans la campagne Limousine !)

  DSCN4207

D'après diverses sources d'informations... 

Le Rotin , nom scientifique : Calamus rotang.
C'est en Asie du sud est particulièrement en Indonésie que l'on trouve le plus de variété de rotin.

Plus communément le rotin provient d'un palmier qui produit une liane qui pousse avec beaucoup d'humidité et peu de lumière. L'extrémité se développe vers la lumière. Entre 4 et 7 ans la liane peut atteindre 150 à 300 m de long. La production est en partie naturelle, mais aujourd'hui elle se trouve complétée par une culture appropriée.

La grosseur de la liane n'est pas régulière. Après avoir enlevé les feuilles ou les épines la liane est coupée sur une longueur de 3 à 5 mètres pour éviter une trop grosse différence de grosseur.

Arrivé au centre de ramassage en bottillon d'une vingtaine de baguettes, le rotin est mis a bouillir dans l'huile de coco et du gasoil.
Lorsqu'il n'est plus chaud on enlève les matières grasses avec du sable et de la balle de riz. Le lavage se fait à l'eau courante.
C'est le traitement pour tuer les vermines et enlever la gomme.

Ensuite le séchage se fera au soleil. Le rotin sera retourné toutes les 48 heures pour obtenir une couleur régulière. Ce rotin naturel possède toujours son écorce.
Tel quel, il est surtout utilisé pour les chaises de terrasse de café car une fois verni, il résiste aux intempéries.


Les rotins naturels dont l'écorce reste tachée sont écorcés par le ponçage, de ce fait on enlève seulement la partie écorce du rotin (la canne) .

 

Le rotin sans écorce est ensuite débité en fils de différentes grosseurs. C’est la moelle de rotin qui peut être filée. Par contre le fait d'être écorcé lui a fait perdre la possibilité d'être utilisé à l'extérieur.

 

Pour employer la moelle, il faut laisser tremper les tiges.

 

Ce matériau fibreux et poreux devient alors assez souple ce qui permet son tressage. Une fois sec, il accepte bien les teintures.

 

L’écorce naturelle seule ( la canne ), quant à elle, est débitée en petit diamètre. On s’en sert surtout pour faire le cannage de chaises.

Posté par atoutepaille à 17:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

note_music_020

Voilà, beaucoup de "blabla" mais il m'a semblé utile de vous apporter quelques précisions concernant mon "dada". J'espère avoir été claire et ne pas vous avoir ennuyés.

Au fil de ce blog vous aurez d'autres photos de ce fameux panier. Notez qu'il était, autrefois, toujours de couleur noire. J'essaie aujourd'hui de varier les teintes, parfois de les associer pour avoir des paniers plus gais.

Posté par atoutepaille à 17:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

30.03.14

Printemps 2014: nouveaux modèles.

GRANNY 1 - Copie

Panier GRANNY

53452373_p

MIKADO 1 - Copie

Panier MIKADO

Posté par atoutepaille à 18:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,